Installation de Raspbian

dsc_0003

La première étape du projet consiste à installer le système d’exploitation Raspbian sur la carte SD qui sera utilisé pour le Raspberry Pi. Ce système d’exploitation est basé sur la distribution Debian. La carte SD joue alors le rôle du « disque de démarrage ». Une fois la distribution installée, il faut configurer le système de façon à avoir un accès SSH. De plus, cet accès doit être possible depuis une connexion par Ethernet entre le Raspberry Pi et un ordinateur pour simplifier au maximum l’interactivité.

Objectifs

  • Installer Raspbian sur une carte SD ;
  • Sécurisation des comptes de Raspbian ;
  • Configuration de Raspbian pour permettre la connexion SSH lorsque le Raspberry Pi est connecté avec l’ordinateur par un câble Ethernet.

Téléchargement de Raspbian

Sans surprise, la première étape consiste à télécharger le système d’exploitation. Pour se faire, il suffit de se rendre sur la page https://www.raspberrypi.org/downloads/raspbian/ puis de choisir la dernière version disponible (dans mon cas, 2016-05-27). Il existe deux versions disponibles : FULL et LITE.

capture-decran-2016-09-06-a-13-34-22

La version complète (FULL) inclut plusieurs utilitaires de base ainsi que l’interface graphique. La version plus légère (LITE) n’a pratiquement aucun utilitaire de base et n’a surtout pas d’interfaces graphiques. Il est recommandé de prendre la version LITE puisque le système d’exploitation doit idéalement être le plus minimal possible pour accroitre au maximum les performances.

Installation sur la carte SD

Une fois Raspbian téléchargé, décompresser le fichier pour en extraire l’image (.img). Le site officiel offre un guide d’installation pour les différentes plateformes. Pour l’installation sous Mac OS, il faut ouvrir le terminal et exécuter certaines commandes pour bruler l’image sur la carte SD.

diskutil list

La commande précédente affiche tous les disques de l’ordinateur. Il faut identifier la carte SD (le disque et non la partition) parmi les disques affichés. Dans mon cas, il s’agit de disk2. Il faut ensuite démonter le disque identifié en vue de son formatage avec la commande suivante.

diskutil unmountDisk /dev/disk2

La prochaine commande permet de copier les données vers la carte SD.

sudo dd bs=1m if=/path/to/raspbian-jessie-lite.img of=/dev/rdisk2

Une fois la commande terminée, la dernière commande permet d’éjecter la carte SD en toute sécurité.

sudo diskutil eject /dev/rdisk2

Configuration initiale de Raspbian

Dans un premier temps, il faut retirer la carte SD de l’ordinateur pour l’insérer à l’endroit prévu sur le Raspberry Pi. Il n‘y a qu’un sens possible.

dsc_0006

Il faut ensuite connecter le câble réseau et l’alimentation. Le Raspberry Pi démarre. Le Pi est branché par Ethernet pour faciliter son accès par SSH. De cette façon, il n’est pas nécessaire de brancher un clavier et un moniteur. Ultérieurement, le développement Python s’effectuera à distance suivant cette même technique.

Pour se faire, l’ordinateur Mac auquel le Pi est branché par Ethernet doit effectuer un partage Internet via Ethernet. Ce dernier est connecté sur Internet par le sans-fil. Lors de ce type de configuration, le Mac créé un réseau entre le Pi et lui-même. La commande ifconfig permet de consulter les différentes configurations réseau du poste et on peut apercevoir bridge100 comme interface supplémentaire avec les informations suivantes :

bridge100:          
flags=8863<UP,BROADCAST,SMART,RUNNING,SIMPLEX,MULTICAST> ...
     options=3<RXCSUM,TXCSUM>
     ether aa:20:66:11:85:64                                 
inet 192.168.2.1 netmask 0xffffff00 broadcast 192.168.2.255
     inet6 fe80::a820:66ff:fe11:8564%bridge100 prefixlen 64
     Configuration:
          id 0:0:0:0:0:0 priority 0 hellotime 0 fwddelay 0
          maxage 0 holdcnt 0 proto stp maxaddr 100 timeout 1200
          root id 0:0:0:0:0:0 priority 0 ifcost 0 port 0
          ipfilter disabled flags 0x2
     member: en0 flags=3<LEARNING,DISCOVER>
             ifmaxaddr 0 port 4 priority 0 path cost 0
     nd6 options=1<PERFORMNUD>
     media: autoselect
     status: active

On note donc que le sous-réseau est 192.168.2.x. Il ne reste plus qu’à déterminer l’adresse IP assignée automatiquement au Raspberry Pi qui devrait être près du .2. On peut faire une série de ping. Dans mon cas, le Pi répond à l’adresse 192.168.2.2.

Une fois l’adresse en possession, il est possible de lancer une connexion SSH sur le Pi en utilisant l’utilisateur par défaut : pi.

ssh pi@192.168.2.2

L’invite de commandes demande alors d’entrer le mot de passe. Par défaut, il s’agit de raspberry.

Configuration des comptes

La première manipulation sur le système d’exploitation est de modifier les utilisateurs pour remplacer les accès par défaut connu de tous. Dans un premier temps, je crée un nouvel utilisateur dtucker qui sera mon compte principal.

sudo adduser dtucker
Adding user `dtucker' ...
Adding new group `dtucker' (1001) ...
Adding new user `dtucker' (1001) with group `dtucker' ...
Creating home directory `/home/dtucker' ...
Copying files from `/etc/skel' ...
Enter new UNIX password:
Retype new UNIX password:
passwd: password updated successfully
Changing the user information for dtucker
Enter the new value, or press ENTER for the default
     Full Name []: David Tucker
     Room Number []:
     Work Phone []:
     Home Phone []:
     Other []:
Is the information correct? [Y/n] Y

On ajoute également le nouvel utilisateur dans les privilèges de sudo avec la commande sudo visudo. Il suffit d’ajouter une ligne identique à celle de root pour le nouvel utilisateur.

# User privilege specification
root        ALL=(ALL:ALL) ALL
dtucker     ALL=(ALL:ALL) ALL

On quitte ensuite la session de l’utilisateur par défaut pi (exit) pour s’authentifier avec le nouveau complet. Une fois authentifié avec le nouveau compte, on supprime le compte par défaut avec la commande sudo deluser --remove-home pi. Finalement, pour activer le compte root, il suffit de lui attribuer un mot de passe au besoin avec la commande sudo passwd root.

Références :

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s